Le marché de l’éolien en France

 

L'énergie renouvelable constitue un marché potentiel important pour les acteurs économiques. Elle permet d'assouvir les besoins énergétiques de chacun de manière moins polluante. Et parmi les différentes ressources qu'elle comporte, la production d'électricité par éolienne s'impose de plus en plus en sur le marché français.

 

Le marché de l'éolien en France

 

Le marché éolien français semble avoir de beaux jours devant lui. Favorisé par sa taille et sa position géographique, l'Hexagone possède le second plus grand potentiel européen derrière la Grande-Bretagne. D'après l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), le potentiel offshore français des éoliennes s'avère considérable et s'étendrait à 30 000 MW.

 

Le gouvernement français impose cependant des restrictions importantes. Ces dernières limitent la construction de dispositifs producteurs de ressources énergétiques sur le territoire français. Ces restrictions sont d'ordre divers et concernent des zones d'entraînement militaire à très basse altitude, ou encore des zones protégées écologiquement. Il existe également des périmètres historiques protégés. Enfin, une autre obligation contraint les exploitants à construire les éoliennes à plus de 500 mètres de toute zone habitée. Autant d'entraves qui limitent grandement le potentiel du marché sur le territoire français. À titre d'exemple, en Bretagne, où les zones d'habitations sont dispersées, seuls 4% de la région est éligible à la construction d'éoliennes.

 

En faisant un état des lieux de la puissance éolienne française, 3 grandes régions dominent le classement. En septembre 2017, le Grand Est (3093 MW), les Hauts-de-France (2990 MW), et l'Occitanie (1310 MW) trônaient en tête du classement selon l'Observatoire des Énergies Renouvelables. Le mauvais élève français était la région corse, avec seulement 18 MW produits en 2017.

 

Qu'en est-il de l'Europe ?

 

Le développement de moyens de production limitant l'émission de pollution est un élément prioritaire de la politique énergétique de l'Union européenne. Incarnation de cette ambition, un accord signé en 2014 lors d'un Conseil des ministres de l'Union européenne engage tous les pays à porter la part de leur consommation énergétique renouvelable à 27% en 2030.

 

D’après l’association WindEurope, chargée de la promotion des éoliennes en Europe, la construction de nouveaux dispositifs permettant d’exploiter cette ressource énergétique a augmenté de 20 % entre 2016 et 2017. Un chiffre fort qui prouve une vraie croissance des énergies renouvelables au niveau européen.

 

Comparée à ses camarades européens, la France se défend plutôt bien concernant sa production d'énergie éolienne. Le secteur connaît une croissance et en 2017, il totalisait 4,5% de la production d'électricité de l'Hexagone. Toujours en 2017, la France se classait en 4e position du classement de la production d'électricité éolienne avec 24 000 TWh d'après le baromètre éolien 2018 établi par Eur'Observer. Une place honorable, mais éloignée du trio de tête composée de l'Allemagne (104900 TWh), de l'Espagne (49 100 TWh) et du Royaume-Uni (45 510 TWh). Ce classement permet de constater la mainmise de l'Allemagne sur le marché européen (elle totalise à elle seule près du double de la puissance éolienne espagnole). La mauvaise élève de l'Union européenne est Malte, membre de l'Union européenne depuis mai 2004 (0 TWh).

 

Un dernier classement permet de se rendre compte de l'engagement européen en termes de production énergétique écologique : la puissance éolienne par habitant. Pour l'année 2017, le classement fait ressortir 3 pays : le Danemark avec 960 W par habitant, l'Irlande avec 705 W par habitant et la Suède avec 672 W par habitant.

 

Nous l'avons donc vu : le marché de l'éolien est en plein essor et détient un potentiel de développement non négligeable. Pour vous tenir au courant de l'industrie de l'éolienne, de nombreuses ressources existent pour vous documenter. Parmi ces ressources figure le blog du Journal de l'Éolien, qui détient de nombreuses informations relatives à ce marché en France et à l'échelle internationale.

 

 

 

Fait avec    by windelectric.fr