Quelques démarches pour revendre son électricité auprès des réseaux

 

 

Les éoliennes domestiques : un moyen de revendre son électricité

 

Les paysages parsemés de grandes éoliennes blanches qui s'élèvent droit vers le ciel en offrant leurs hélices au vent sont désormais devenus monnaie courante. Energie renouvelable produite à partir du vent, l'éolien est en effet en plein essor dans l'Hexagone qui possède maintenant le deuxième plus grand gisement éolien de toute l'Europe. Mais que dire des petites éoliennes domestiques qui ont elles aussi tendance à se multiplier ? Pouvant être horizontales comme les grandes ou bien verticales, il faut savoir qu'on en dénombrait déjà 2000 sur le territoire français en 2010. Si l'éolienne horizontale nécessite un espace dégagé, la verticale quant à elle est plus silencieuse et sa roue est facile à intégrer à un habitat, sur un toit par exemple.

 

L'idée de produire vous-même votre énergie et de la revendre vous séduit et vous souhaitez tenter l'expérience ? Si vous vous êtes dotés d'une éolienne domestique suffisamment grande pour produire plus d'électricité que vous n'en avez besoin, vous pouvez effectivement revendre celle-ci à un fournisseur. Mais quel fournisseur choisir et dans quelles conditions cela se fait-il ? Pour le savoir, il faut d'abord vous renseigner pour vérifier si vous vous situez sur une Zone de Développement Eolien (ZDE). En effet, ces zones sont des lieux géographiques qui ont été sélectionnés car ils répondent parfaitement à certains critères : par exemple, une excellente situation géographique en ce qui concerne la force des vents, la présence d'un réseau permettant de raccorder facilement votre bâtiment. La liste de ces zones est établie par la préfecture ; vous pouvez donc la contacter pour savoir si vous habiter sur l'une d'entre elles. Si c'est le cas, EDF se voit alors dans l'obligation de vous acheter l'électricité que vous produisez et cet engagement reste valable 15 ans. Vous pourrez donc souscrire à un contrat de rachat d'électricité par EDF. Sachez cependant que cette démarche peut prendre plusieurs mois. Enfin, vous devrez faire effectuer le raccordement de votre éolienne au réseau électrique national. Pour cela, vous débourserez en moyenne entre 1000 et 3000 euros. Votre réseau de distribution vous installera alors un compteur spécifique afin de pouvoir comptabiliser la production d'énergie revendue. Au total, vous devrez donc signer deux contrats pour parvenir à vendre l'énergie que vous aurez produite : le contrat de vente d'électricité avec le fournisseur et le contrat de raccordement technique au réseau effectué par ERDF.

 

En revanche, si vous n'habitez pas dans une ZDE, il faut être conscient du fait que le fournisseur EDF n'est pas dans l'obligation de vous racheter l'énergie produite par votre installation. Vous aurez malgré tout la possibilité de vendre cette énergie à d'autres opérateurs élus Responsables d'équilibre comme par exemple Direct Energie ou Poweo. Mais ces derniers également ne sont pas tenus de vous racheter votre énergie.

 

Enfin, soyez conscients que les prix de rachat de l'électricité éolienne sont peu intéressants compte tenu du fait qu'ils peuvent être inférieurs au tarif auquel vous achetez actuellement de l'électricité à un opérateur. C'est donc un acte avant tout éco-citoyen qui reste tout à votre honneur et s'inscrit dans une volonté de transition énergétique désormais partagée par bon nombre.

 

-> Pour en savoir plus sur les fournisseurs à qui revendre votre énergie :

 

Direct Energie

https://www.direct-energie.com/

 

EDF

https://www.fournisseur-energie.com/edf/

 

Engie

https://particuliers.engie.fr/

 

Fait avec    by windelectric.fr