Une rentabilité incertaine

 

Un secteur en croissance depuis les années 2000

 

Le secteur éolien représente 3,9 % de la production en électricité de la France. La part de cette énergie est de plus en plus importante depuis 2000 où elle a fait son apparition. L'ensemble des dispositifs éoliens du pays produit ainsi 20,7 TWh (Terra Watts heure) en 2016. De nombreux projets d'éoliens en mer (off-shore) voient le jour et la France dispose d'un important potentiel en la matière. De plus, le gouvernement a pour politique de favoriser l'essor du secteur notamment avec la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015. L'objectif à atteindre est 20 % de la production française par éoliennes à l'horizon 2030. Cependant, l'avenir du secteur est encore incertain vues les réticences de certains acteurs, les difficultés de mise en place et les contestations vis à vis de ce dispositif de production d'énergie renouvelable.

 

Un fort potentiel de développement, mais de nombreux freins

 

Une production par intermittence

 

Malgré les volontés étatiques de poursuivre le développement du parc éolien, de nombreux obstacles vont à l'encontre de la croissance du secteur. Tout d'abord, le caractère intermittent de la production d'électricité non seulement par éoliennes mais aussi pour les autres énergies renouvelables est dénoncé. Les éoliennes nécessitent logiquement du vent. Or certaines saisons sont moins favorables que d'autres comme c'est le cas en 2015 (production en électricité inférieure à 2016).

 

Un impact environnemental dénoncé

 

A ce frein technique s'ajoute un impact environnemental non négligeable. D'abord l'impact sur les paysages, bien que subjectif, est généralement dénoncé. En plus de cette pollution visuelle, une pollution sonore est avérée à proximité des sites de production. L'implantation d'éoliennes génère une consommation de terres agricoles ou naturelles importantes, notamment au regard des 500 mètres autour desquelles aucune construction ne pourra s'implanter. L'éolien en mer est une réponse à cette limite puisqu’aucun terrain n'est consommé. Cependant, l'impact paysager est toujours existant.

 

Un frein économique à considérer

 

L'obstacle économique est aussi à considérer. L'investissement en faveur de l'éolien est par exemple moins rentable que la production d'électricité par panneaux photovoltaïques dont les coûts baissent au fil des années. D'autres énergies renouvelables comme la géothermie font par ailleurs leur preuve en termes de coût.

 

Un cadre réglementaire trop contraignant

 

Les éoliennes ne peuvent s'implanter à proximité des habitations ou près des espaces naturels protégés. Une multitude d'autres mesures s'ajoutent à ces règles, ce qui rend les projets difficilement réalisables. A titre d'exemple, l'installation d'un parc éolien est soumis à enquête publique. C'est à dire que chaque citoyen pourra s'exprimer sur le sujet. Le dossier pour justifier le choix du site et l'impact minime sur les milieux dépassent généralement les 1 000 pages, ce qui témoigne de la complexité administrative liée à la production par éoliennes.

 

 

 

Fait avec    by windelectric.fr